dimanche 29 mai 2011

Stephan Zweig: romans et nouvelles

Stephan Zweig : 

(1881-1942)

(1)


A l'occasion de mon voyage à  Vienne  ,  j'avais  repris  cet  auteur   , au moins  ce  recueil de  romans  et nouvelles, lu   il y  a  bien  longtemps  et  que je pensais  avoir  oublié  .
 Je me  souvenais   vaguement  de  quelques histoires  , mais   n'en  gardais  qu'une impression  floue autour  des   grands  thèmes  d'âmes  torturées  par  leurs  passions ou victimes   de  la  fatalité , dans une  atmosphère  mélancolique .
 J'ai  retrouvé ce  grand  écrivain , et  dès les  premières   pages  ,  les  souvenirs  ont  afflué , me permettant  de vérifier une fois encore l' influence que  gardent   sur  nous , parfois  à notre insu  ,  les auteurs  que nous  avons lus ! C'est  vrai  il  me semble  , pour les idées ,  pour  les regards  que nous portons  sur  le monde   mais  aussi pour l'écriture , la manière  de conduire  un récit  ; le style  de  ces  grands  auteurs  agit  un  peu  comme  une  musique  et s'articule  comme une partition , avec une   dominante tonale, un rythme , une couleur  aussi   , qui  font  que  sans se souvenir  de la mélodie  on peut à  juste  titre   accorder  de la  valeur  à  nos  impressions  .
On  pourra  m'objecter que je   lis cet auteur  dans sa traduction  française et  qu'une partie  de la  forme  m'échappe  mais  je pense  que  les   auteurs de cette  valeur  , sont  confiés  aux  meilleurs  traducteurs .

1) Dans  ce  volume:

-Conte  crépusculaire
-Brûlant  secret
-La peur 
-Amok
-La femme  et le  paysage
-La nuit  fantastique
-Lettre d'une  inconnue
-La ruelle  au  clair  de  lune
-La collection  invisible
-La  confusion des sentiments
-Leporella
-Le  bouquiniste
-Révélation inattendue  d'un  métier
-Virata
-Rachel contre  Dieu
-Le chandelier enterré
-Les  deux jumelles
-La  Pitié  dangereuse
- Le joueur  d'échec *

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire