dimanche 11 novembre 2012

Mycènes


http://www.monatlas.fr/Hist/antique/ngrec2.html

"On"  raconte   :
..... A l'extrémité nord  de l'Argolide , encadrée par  des  collines  abruptes, Mycènes  (riche  ne or  )  pouvait  contrôler la  majeure partie  de la plaine et le principal  lieu  de  passage.
La fontaine  Persée assurait l'alimentation  en eau tandis  que  la plaine  fertile qui  s'étendait   à  ses pieds offrait  de  quoi  subsister  en  abondance. Ce site  fut  habité  dès l'époque  néolithique . Toutefois  Mycènes  ne  connut la prospérité qu' à  l' Helladique  Récent (1600-1100 av jc) époque  qui   a pris le  nom  de  mycénienne. Les  mythes  dont  elle est  le  lieu  se  situent   à cette  époque  .

Le fondateur mythique  de Mycènes  est  Persée,  fils  de   Zeus  et  de  Danaé (1), ancêtre  de la  dynastie  des Perséides qui  régna  à  Mycènes   jusqu'à   Eurysthée qui  imposa à  Héraclès  ses   fameux  travaux et  que  tuèrent les Héraclides  en  Attique. Après sa mort  les   Mycéniens   prirent pour   roi   Atrée (2) ,  le  fils de  Pélops   et  d'Hippodamie, dont la rivalité  avec  son  frère   Thyeste - il  donna   à  son  frère  Thyeste  ses   propres  enfants  à  manger - provoqua  la colère  des dieux dont la malédiction  retomba  sur  lui  et  ses  descendants. Son  successeur   Agamemnon ,  le  roi  de  Mycènes  le plus  glorieux  et le plus puissant,  après  l'expédition   victorieuse des   Grecs  contre  Troie,  fut  assassiné  par  sa  femme Clytemnestre et   son amant  Egysthe. Son  fils   Oreste  et  sa  fille   Electre le  vengèrent et  Oreste   devint  roi  de Mycènes. C'est  sous le  règne  de  son  fils  Tisaménos , à  la fin  du   XII ème  s. ,  que  Mycènes  fut  définitivement  détruite. Vers 1100 av jc., l'acropole  est  dévastée  par  un  incendie et , bien  qu'elle n'ait jamais  cessé d'être  habitée, comme  l'ont  prouvé les  fouilles, elle  rentre  dans l'obscurité  et  dépend  désormais  d'Argos, devenu  le centre  politique  et  religieux  de l'   Argolide.  Lors  des guerres médiques, les  Mycéniens  envoyèrent   80 hommes  aux  Thermopyles (480 av  jc) et,   avec les gens  de  Tirynthe,  400 hommes  à Platées (479 av jc) Pour  ce  geste  ils eurent l'honneur  d'avoir  leur nom  gravé  sur le  trépied offert   à  Delphes par  les  cités qui  avaient participé  au  combat.  Mais  les  Argiens  prirent  très mal  cette  distinction  :  ils  s'emparèrent  de l'  acropole  de  Mycènes en   468 av jc ,  obligèrent ses  habitants  à  se  soumettre et  démantelèrent  les    remparts . Au  III ème  s.  av   jc,  la cité se  rétablit  et  ses remparts furent restaurés;  mais elle  déclina  pendant  la période  romaine.  Les dernières  informations  que  nous avons  sur la  région viennent de  Pausanias,  le  voyageur  du   II ème  s ap.  jc, qui  visita le  site mais  n'y  rencontra pas  âme  qui  vive  .
(source: E. Karpodini-Dimitriadi , archéologue)

1- mortelle séduite par   Zeus  sous forme  d'une   pluie  d'or
2- père d'Agamemnon  et  de  Ménélas, fondateur  de  la  dynastie  des  Atrides
Mycénes  e n   2006

La porte des lionnes


Trésor  d'Atrée   : entrée et coupole


La plaine   fertile



2 commentaires:

  1. Esistito o no l'iscrizione sulla a Lions Gate, di Micene, che circolava su internet?

    Ecco la domanda!
    Esistito o no l'iscrizione sulla La Porta dei Leoni , di Micene, che circolava su internet?

    http://www.unexplained-mysteries.com/gallery/images/10379/the-inscription-of-mycenae-lions-gate

    https://skydrive.live.com/?mkt=el-GR#!/view.aspx?cid=E39B50D7D9EA3235&resid=E39B50D7D9EA3235!132&app=WordPdf

    RépondreSupprimer
  2. Sinceramente non ho visto questa iscrizione!!!
    Buona sera .

    RépondreSupprimer