jeudi 26 mai 2011

Rêverie : Errance intellectuelle propice à la mélancolie....


Robert  Delaunay Rythme ,  Joie  de  vivre


 
 Une nouvelle fois condamnée à  l'errance .... !  Besoin d'ancrer ma pensée !

Une  des  dix  raisons   imputables  selon  Georges   Steiner  à la tristesse  de  la pensée (1) :

2)      La pensée est incontrolée…. A chaque instant les actes de pensée sont sujets à des intrusions.. Dans son agrégat et sa confusion sans mesure, la phénoménalité des sens peut maîtriser  et recanaliser la pensée. .. Rêvasseries, méprises pathologiques

Les vents de la pensée humaine, leurs sources inaccessibles, soufflent à travers nous comme au travers d’innombrables fissures.
           Rares sont les intentionnalités totale et unique. Semblables puretés, pareils traits de    pensée  inébranlable, ne sont accessibles qu’à assez peu et leur durée de vie normale est 
brève .Une deuxième cause d’inaltérable  mélancolie
 
                 Impossibilité de controler nos pensées qui s’évadent nous échappent  ou subissent des digressions...



(1)Georges  Steiner  :" 10 raisons  possibles  à  la tristesse  de  la pensée"

Aucun commentaire:

Publier un commentaire