lundi 12 mars 2012

Boccioni Umberto , Futurisme

Futurisme  italien , futurisme  parisien,   cubisme,  cubofuturisme russe  , vorticisme  anglais ,  novocento  !!!
Moi  qui  ai  déjà horreur  des  classifications, j'avoue  que  je ne m'y  retrouve  pas  toujours .
Umberto   Boccioni me semble  avoir   lui  même  revendiqué  cette  appartenance  au Futurisme   italien  fondé  par  le Manifeste  d'un poète   provocateur  Filippo Tomaso  Marinetti   , prônant  le rejet radical des  anciennes traditions  artistiques vouées à l'oubli  dans les  Musées  et  glorifiant   la  machine  et la vitesse, anarchiste  dans   sa violence  et  bergsonien dans l'obsession  du  mouvement  .
J'avais  pu  voir   en  2008  au  Centre  Pompidou  une exposition   consacrée  à  cette  période   et regroupant  fort  heureusement les  artistes  des  différents  courants confrontant  similitudes , rapprochements ou  antagonismes  .
J'avais remarqué  à  cette  occasion  un certains  nombre d'oeuvres   particulièrement   inéressantes  et souvent  elles  étaient  signées de  Boccioni  :

Stati d'animo  : Gli  addi  (les  adieux ) 1911

Stati d'animo :Quelli che   restano  (ceux qui  restent)  1911

Stati  d'animo  :  Quelli  che  vanno (ceux qui partent  ) 1911

Il bevitore ,  le  buveur   1914

"...L'abrutissement   et  la léthargie  produits   par l'alcool  résident dans le   poids  donné à cette main, telle une machine  de  Léger  , devenue  abstraction  dynamique .
 Le  verre  cristallise la simultanéité  de  ces  deux  étas  , fragilité  psychologique  et  effondrement  physique, traduits par  cette  attraction  vers le  bad qui  passe  par une  statique de  surface  .  Et  c'est  en  celà  que   Boccioni parvient  à démontrer  combien  la  statique  porte  de  dynamisme , et  combien l'immobilitépeut être  tumultueuse  au  coeur   même  d'une  fébrilité  ..."

La forze  di  una  strada  (détail )


La strada entra nella  casa  1911

d'autres  oeuvres   sur  ce  site  : Eternels éclairs

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire