lundi 31 janvier 2011

Venise... Senso , Visconti , Barbara ...


Le matin  se  lève  sur les  quais  du  Rialto . Venise  laborieuse  s'agite, balayant  les   songes  qui  l'avaient  envahie à la faveur  de la nuit. Avec  les brumes  de  l'aube,   les rêves vont se dissiper, révéler  sans  scrupules,  la  réalité masquée , les contours  froids  et  humides des  pierres  et  des  façades. Le soleil viendra  bientôt  réchauffer  dans leurs couleurs  diurnes ces  murs maintenant gris  et  tristes .   Le  ciel illuminera  sur  la surface  miroitante  de   l'eau les   ponts  et les  venelles qui perdront  leur mystère.Les  cris  , les  chants   joyeux  remplaceront  les  chuchotements de la nuit et  les gondoles   feront  place   aux bruyants  vaporettos . C'est  encore l'heure indécise des rêveries qui s'attardent , défiant   le  temps  qui passe , étirant  l'éphémère ...
Mais toujours l’eau  coule  sous les  ponts,  également à  Venise.
[.......]


 
A. Bruckner - Symphony No. 7 in E major - II. Adagio

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire